Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lisons sous la pluie...

Lisons sous la pluie...

Blog dédié à ma passion : la lecture !

"Le Parfum" de Patrick Süskind

« Le Parfum » de Patrick Süskind

 

Résumé : l’histoire commence dans le Paris du XVIIIème siècle avec la naissance, au milieu d’immondices, de Jean-Baptiste Grenouille, que l’on va suivre tout au long du livre. On découvre rapidement que Grenouille porte bien son nom, car il n’est pas totalement humain : il a la capacité de repérer précisément chaque odeur qui l’entoure et s’oriente dans le monde bien plus avec son odorat qu’avec ses autres sens. En grandissant, il apprendra à maitriser son don et se fixera un objectif ambitieux, celui de créer un parfum qui inspirerait l’amour.

Mon avis : la narration de ce roman est totalement inédite puisque tout est décrit à la façon de Grenouille, par son odeur. Par exemple, un nouveau personnage ne sera pas dépeint selon ses traits de caractères mais bien selon ses traits olfactifs. C’est donc au lecteur de se faire une idée des personnages à partir de l’odeur qu’ils dégagent. Chaque odeur a sa signification pour Grenouille et cela nous oblige à nous adapter à son mode de raisonnement.

Ce roman est captivant grâce au mystère qu’il entretient autour du personnage principal. Chacun est libre de se faire un avis sur ce qu’est Grenouille. Il possède des pouvoirs surnaturels mais son ambition est au contraire tout humaine. L’auteur laisse beaucoup de place à l’imagination de ses lecteurs tout en prenant garde qu’ils ne s’ennuient jamais.

L’ambiance générale de l’époque est décrite de façon complète. Chaque personne qu’il rencontre cherche à définir ce qu’est Grenouille et beaucoup trouvent une explication dans la religion. Grenouille au contraire ne respecte pas le « Dieu qui pue l’encens » et d’une certaine manière crée sa propre religion. Le roman traite des thématiques profondes à travers un personnage hors du commun.

Pour terminer, j’ai apprécié les questions que Le Parfum soulève à propos du langage. Pour Grenouille, les odeurs sont un langage bien plus pertinent que celui utilisé par son entourage. J’ai aimé me demander à quel point notre langage est efficace (par exemple, comment décrire précisément une odeur avec des mots ?).

Un aspect que certains peuvent trouver négatif mais qui toutefois ne m’a pas dérangée est la précision avec laquelle sont décrites les odeurs, même les plus dégoutantes, ainsi que la folie de Grenouille, qui est si poussée qu’elle pourrait mettre les lecteurs mal à l’aise.

C’était la première fois que je découvrais un livre de Patrick Süskind. Je valide grâce au Parfum, que je conseille pour son caractère unique, le Thématik challenge de janvier 2017 de Sur ma table de nuit (https://surmatabledenuit.blog/2017/01/05/thematik-challenge-de-janvier-2017/comment-page-1/).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cricri 23/01/2017 12:29

Ma chère,

Ton résumé me donne vraiment envie de relire ce livre auquel j'ai déjà touché il y a bien des années de cela. Effectivement, c'est pure folie de s'imaginer un monde d'odeurs par le biais de textes. En ce sens, Süskind est un véritable génie. Si je me souviens bien, par contre, la folie du héro fait un peu peur. Evidemment, notre génie serait d'attaquer ce roman dans sa langue originale et d'y découvrir le génie de l'allemand.

29/01/2017 17:37

Chère Cricri, je suis tout à fait d'accord avec toi : le personnage de Grenouille est angoissant mais c'est bien là que se trouve le caractère unique du roman! Quant à l'allemand, ça apporterait sûrement une dimension supplémentaire. Je te mets donc au défi de le lire en V.O. :) bonne chance et tiens moi au courant